mardi 3 janvier 2023

Bonne année 2023 passons sans peur à l acte d Amour collectif !


- samedi 7 janvier  à 14h30 Tual Laouénan animera la 6ème et dernière séance de son cycle Bourdieu !


« L’écologie est la science des relations et des conditions d’existence » : Ernst Haeckel en 1833(naturaliste) cité dans la revue Ecologie et politique (je souligne).

« Le réel est relationnel » : Pierre Bourdieu

« Il faut prendre les faits sociaux comme des choses » (vivantes ou non ; je rajoute à Durkheim dans les règles de la méthode sociologique).

« L’arbre fait de l’ombre au bûcheron qui va l’abattre » : proverbe indien (vaut mieux que deux tue-l’aura)


Dans la prochaine et dernière séance (le 07 Janvier 2023, à 14h30 à la librairie Passage à Brasparts) nous tenterons d’esquisser les relations entre les faits écologiques, sociaux et économiques sans les amalgamer, sans tomber dans le stress pré traumatique (type collapsologue médiatique énervé : ça va s’effondrer), sans tout-à-l’ego avec melon format planète ( président dictateur gourou (P.D.G) high ou low-tech distribuant ses bonnes paroles pour tout améliorer, nous sauver), sans incriminer (ce qui est à la mode depuis fort longtemps),


Tâche difficile que de distinguer les différentes dimensions dans leur complexité (qui fait quoi, où, quand, comment, pourquoi… ), nous essayerons de limiter la violence symbolique pour le confort des participants et j’espère que des éléments de cette performance donneront matière à future écriture (personnellement, je m’y met). bonnes fêtes à vous.

Tual Laouénan


---------------------------------------------ps:

Comme toujours en libre participation...  ça peut être amener une ou deux bûches, très bien aussi ! ....

---------------------------------------------


Pour information:

Dimanche 8 janvier 2023, Porte ouverte d'hiver d'une ferme a la houe. 10h à 16h. 3 An Nezert 22160 Duault
10h30 à 11h30h  ET 14h30 à 15h30 : Visite du jardin : le potager en hiver, les champs de céréales ( déjà bien levées !), et l'entretien des talus. Cette année je coupe mes arbres à la hache! Je vais vous montrer comment j'utilise le hache, et comment faire des fagots de noisetier.
À midi c'est pique-nique (partagé ou non) avec préparation d'une soupe chaude au feu de bois. (s'il pleut ça sera dans la vieille maison).
Il y aura quelques graines a troquer, et un tout petit marché comme d'hab.
A bientot!  Samuel
Samuel Lewis   www.hoe-farming.com  02 96 21 58 40
3 An Nezert 22160 DUAULT
Breizh

- Concernant la première rencontre Ecolieux "Vivre, Travailler, Habiter, autrement", du 11 décembre dernier, nous étions environ 35  pour un très bon moment! Nous allons continuer à informer (au niveau des groupes et aussi pour toutes et tous...). 


>>>> Pour avoir le compte rendu de la première rencontre par mail, n'hésitez pas à en faire la demande par mail ou téléphone. <<<<


mardi 15 novembre 2022

Vivre Travailler Habiter Autrement novembre décembre 2022


             Nous vous accueillons à la librairie avec un bon feu dans la grande cheminée !


Les rencontres et ateliers sont en libre participation,


- Dimanche 20 novembre à 14h30

Atelier philo enfant avec Sylvie Moreau, voir page précédente. Littérature jeunesse et création (dessin, collages, découpages...). 


- Samedi 26 novembre à 14h30 

Atelier écriture avec Dominique Fournier.

Il reste des places ! Merci d'annoncer votre présence.


- Dimanche 11 décembre 2022 à 15h:


- Présentation Marina et Olivier, durée: 10 à 15 minutes,

- Une source d'inspiration: la ferme de la famille Lewis, présenté par Samuel, durée: 20 à 30 minutes,

- présentations échanges débats, durée environ une heure,

- Vers 17h on pourra prolonger les échanges par petits groupes, avec un bol de légumes et légumineuses ...


http://hoe-farming.com/presse/

 
Je me présente : je m'appelle Samuel Lewis, je suis artiste, éditeur mais surtout paysan autosuffisant. Je cultive quelques hectares en centre Bretagne (prés de Carhaix) sans pétrole ni machine. Je fais mes céréales, blé noir, légumes, et bois avec des outils à main, tel que la houe, la faux, le fléau…
Mon projet n’est pas l'autarcie mais plutôt l'autonomie. Si ma terre vie, Je peux aussi vivre.
 

Nous sommes de plus en plus nombreux.ses à vouloir vivre habiter et travailler autrement, certain.e.s depuis plus longtemps que d'autres, et pour des raisons très diverses. Ce qui est notoire c'est que ce mouvement traverse toutes les catégories sociales, tous les types d’opinions politiques ainsi que les croyances religieuses. Pour autant il nous apparaît que les Anarchistes sont largement en avance sur la question, il est possible de s'en inspirer, quelque soit sa couleur politique.

Nous avons de plus en plus le besoin vital de concrétiser l'implantation des écolieux, tant en zone rurale que dans les quartiers des villes. En l’occurrence nous sommes dans les Monts d'Arrée et de nombreuses personnes se cherchent. Chaque écolieu correspond à l'esprit du groupe qui le constitue. Il y a une gestation collective à effectuer avant la naissance de l'écolieu. Cette démarche se veut être harmonieuse d'un point de vue « culture/nature » localement et globalement.

Nous pensons qu'il est utile de se fédérer. Et si la diversité des écolieux est grande, nous avons aussi de nombreuses choses en commun. Plus précisément des groupes pourraient se fédérer par affinité. En effet de nombreuses difficultés pourraient être dépassées en faisant « nombre ».
Le travail de groupe de chaque lieu/imaginaire particulier est fondamental et c'est le niveau qui requerra le plus d’efforts, mais cela sera facilité et dynamisé par les liens inter-groupes.

A l'issu de cette première rencontre, nous pourrions envisager une phase de quelques réunions pour identifier les différents écolieux plus ou moins avancés essentiellement sur le territoire des Monts d'Arrée. Nous serons ouvert à tous les imaginaires de vies en communs. Chaque écolieu poursuivra son élaboration, et des rencontres inter-écolieux seront organisées.



Marina et Olivier


Merci d’annoncer votre venue 

La rencontre se prolongera avec une soupe au coin du feu 

Les rencontres et ateliers sont en libre participation,




- Samedi 7 janvier 2023 à 14h30

Tual Laouénan animera la sixième et dernière session du cycle Bourdieu. Des informations seront divulguées dans les jours qui viennent.

jeudi 6 octobre 2022

Octobre 2022


Les échanges verbaux sont au cœur des activités humaines. L'atavisme familial provoque parfois une appétence aigu à la culture du champs de la parole. Le langage est la véritable maison de l'humain. Quand on a conscience de cela, l'exercice de l'expression orale prend une dimension quasi sacrée. A ce propos les silences sont des points d'orgues cruciaux, et c'est la que paradoxalement tout se joue. Toute la vie il faut progresser avec les mots prononcés, même si quelques fois mieux vaut reculer pour bien sauter.

Olivier

                                       Bonjour,


- Dimanche 9 octobre la librairie Passage se transporte à la grande salle multisports de Brasparts à partir de 10h pour Pomme Miel Champignons avec une grosse sélection de livres nature, avec le remerciement à la maison de la presse de Chateaulin (La Maison qui Pousse) ! 

- Samedi 15 octobre à 16 heure, Catherine Malbranque présente:

Nous prolongerons les échanges avec un bon bol de légumes au coin du feu !

Personne ne sort les fusils,
Sandra Lucbert
Ed. Points

Sandra Lucbert relate dans ce récit fulgurant le procès France Télécom / Orange qui s’est
tenu de mai à juillet 2019. 7 dirigeants étaient accusés d’avoir organisé la maltraitance
parfois jusqu’à la mort de leurs salariés. Il « fallait supprimer 22000 postes », muter
14 000 salariés et embaucher 6 000 &quot;nouveaux talents&quot; : dans ce but un « crash program »
aux méthodes impitoyables avait été appliqué pour les « CDI sans chaise », nom donné par
les comptables aux postes à supprimer. Sa violence s’est comptée en morts et souffrances
pour des dizaines de personnes. Sandra Lucbert est professeure agrégée de Lettres. C’est
par un usage particulier de la langue qu’elle relate ce procès, emblématique de « notre
monde ». Parce qu’elle « trimballe quantités d’états de langage » que la littérature a déposés
en elle, Sandra Lucbert parle ici, dans un texte inclassable (est-ce un essai ? un récit ? une
pièce de théâtre ?), une langue à même de contester par des carambolages et des
retournements la LCN, la Lingua Capitalisma Neoliberalis.
Sa lecture secoue ; c’est salutaire.

Catherine Malbranque

- Dimanche 16 octobre à 14h30, Sylvie Moreau anime l'atelier philo enfant, Sylvie est aussi une passionnée de littérature jeunesse ! La première rencontre samedi 21 septembre était un bon début, il reste quelques places, précipitez vous pour réserver !

- Samedi 22 octobre à 14h30, Dominique Fournier propose son atelier d'écriture, venez pour passer un très agréable moment littéraire en sa compagnie.


- Samedi 29 octobre à 14h30, Tual Laouénan, intervient pour la 5 ème séance du cycle Bourdieu, ou il sera question d'Amour !  Voir le détail en fin de page.


- Dimanche 30 octobre à 14h30: Céline Kergonnan:

Céline Kergonnan animera Dimanche 30 octobre à 14h30 Une conférence sur l’archéologie en centre Bretagne, à la librairie « Passage », à Brasparts pour évoquer les sites archéologiques du territoire mais aussi les projets de valorisation et leur utilité pour le développement local.




Cycle Bourdieu 5 ème par Tual Laouénan:     

    Après avoir traversé les principaux concepts d'une sociologie assez rude de Pierre Bourdieu « La sociologie est un sport de combat », je vous proposerai une digression sur le thème de l'Amour qui n'est que peut présent dans son œuvre. Après une brève présentation, je vous suggère pour cette session des échanges d'une façon plus collégiale ou le groupe sera dés le départ plus actif, vous aurez le loisir d'exprimer vos souhaits, questions et remarques sur l'ensemble du cycle.

    La prochaine fois qui sera la 5 ème et avant dernière rencontre, nous échangerons sur les dimensions affectives, relationnelles... émotionnelles en commençant par l'imaginaire (cf tableau du livre de Gilbert Durand) qui vous sera transmis.

    Vous pouvez consulter les travaux d'Eva Illouz (sociologue) (La fin de l'amour, Pourquoi l'amour fait mal...).

    Ouvrage également intéressant (Tantrisme) : « le livre des secrets » Bhagwan Shree Rajneesh, Albin Michel,

    Pour adoucir les aspects rigoristes de la science sociale que nous ne perdrons pas de vue, l'objectif sera de vivre un moment convivial concernant une expérience vieille comme le monde qui n'a rien perdu de sa créativité de corps et d'esprit.


            Tual Laouénan


------------------------


A bientôt !



lundi 5 septembre 2022

Nouvelles de la rentrée 2022


- Samedi Prochain 10 septembre 14h30: 4 ème session du cycle Bourdieu par Tual Laouénan,

Mercredi 21 septembre à 14h30: Premier atelier philo enfants et littérature jeunesse avec Sylvie Moreau,
 
Samedi 24 septembre à 14h30: Reprise de l'atelier d'écriture avec Dominique Fournier,

- Dimanche 9 octobre la Librairie Passage sera à Pomme Miel Champignons à 10h à Brasparts à la salle multisports qui jouxte la salle des fêtes avec une superbe sélections de livres nature et scientifiques en partenariat avec la Maison de la presse de Chateaulin

>>>>>  Erratum c'est Bien Tual Laouénan samedi 29 octobre (Plus d'infos bientôt sur cette 5 ème séance.  A priori Céline Kergonnan interviendra le dimanche 30 octobre (une communication particulière vous sera bientôt transmise) <<<<

- Samedi 29 octobre à 14h30, Tual Laouénan, intervient pour la 5 ème séance du cycle Bourdieu, ou il sera question d'Amour !


- Dimanche 30 octobre: Rencontre sur le thème de l'archéologie notamment en centre Bretagne avec Céline Kergonnan. Des précisions vous seront bientôt transmise à ce sujet.


Autre information:

- La gestation pour l'association "Livres Libres" est longue, mais l'heureux événement sera annoncé au cour d'une première assemblée générale, sans doute avant la fin de l'année, si si cette fois les augures sont bonnes ! 

- Et aussi bientôt la reprise du groupe des lecteurs du journal "La Décroissance" !

Atelier philo enfants:

Nous vous proposons un premier atelier à la librairie Passage le mercredi 21 septembre à 14h30.

Si vous êtes intéressés pour participer à ce premier atelier, merci de donner un retour par mail ou téléphone (voir en fin de page). Les jours et heures des atelier pourront varier en fonction de vos disponibilités.

Boissons offertes pour tous.


Les ateliers philo s'adressent à des enfants de 5 à 11 ans et d’adolescents de 12 à 15 ans sur un temps d'environ une heure.

Nous avons pour cela aménagé un bel espace à la librairie !

Ces rencontres permettent aux enfants d’exprimer leur pensée et de débattre entre eux.

Concrètement, l’animateur explique au préalable l’objectif, le fonctionnement et les règles fondamentales d’un atelier philo (écouter les autres, ne pas juger ou se moquer, argumenter etc.) et lance un débat à partir d’une question philosophique. Cette question peut émerger à partir de la lecture préalable d’un texte, du visionnage d’un film, de l’observation d’une affiche, des enfants etc.

le rôle de l'adulte est de distribuer la parole en veillant à ce que tous les enfants, qui le souhaitent, puissent parler. Il peut lui arriver de reformuler certains propos, synthétiser certains échanges, mais à aucun moment il ne donne son opinion personnelle. Il est là pour permettre aux participants d’exprimer le plus librement possible leur pensée, recevoir celle des autres et favoriser un débat respectueux et constructifs entre eux.

Les nombreux ouvrages de littérature jeunesse sont disponibles en consultation à la librairie.

Pour toutes informations veillez téléphoner au 02 29 25 08 95 ou au 06 71 20 28 87 ou aussi par mail à librairie.passage@gmail.com

Les ateliers sont en libre participation 

mercredi 13 juillet 2022

Nouvelles de juillet

 

                                Bonjour,


        C'est la pause estivale pour les ateliers... La reprise sera pour septembre, nous vous informerons.

        La prochaine séance du cycle Bourdieu par Tual Laouénan, sera le dernier samedi 27 août à 14h30, voir en fin de blog. 

        Le 16/17 juillet, c'est le festival "Vouyages et petits papiers" à St Rivoal, la librairie Passage sera présente le dimanche 17 juillet.




4 ème session du cycle Bourdieu par Tual Laouénan:

Voici quelques extraits en pièces jointes (téléphoner à la libarie pour les obtenir par mail ), afin de préparer la prochaine séance : les capitaux sous leurs différentes espèces ; nous en discuterons en tant qu'énergie des champs, «nerfs » de la sociologie économique (cf tableau 1), « cas particulier d'une théorie générale d'une économie des pratiques ».

Le concept d'habitus nous a permis d'esquisser un examen critique de l'homo œconomicus des économistes et sociologues libéraux (décision libre d'un sujet conscient et rationnel dans toutes les pratiques sociales).

A la notion de marché pur et parfait (horizon de la doxa dominante), Pierre Bourdieu substitue celle de champ économique structuré par des rapports de force et de luttes. Dans la continuité des travaux de Marx et de polanyi, il refuse l'économie comme une donnée « naturelle », éternelle ; il la considère en tant que s'est historiquement désencastré des relations sociales, autonomisé, un champ économique (à prétention universaliste mais inapte à l'analyse par exemple des sociétés pré-capitalistes : cf ses travaux sur l'Algérie notamment).

Ainsi, « séparer le travail des autres activités de la vie et le soumettre aux lois du marché, c'est anéantir les formes organiques de l'existence et les remplacer par un type d'organisation différent, plus atomisé et individuel » (K.Polanyi, La grande transformation, p 220).

« Nous devons pour commencer nous défaire de certains préjugés du 19ème siècle qui sous-tendent l'hypothèse d'Adam Smith concernant la prédilection de l'homme primitif pour les activités lucratives »Polanyi, LGT, p 73.

Donc, « au lieu de les opposer, comme on le fait traditionnellement, il est temps de comprendre que sociologie et économie constituent en fait une seule et même discipline ayant pour objet l'analyse des faits sociaux, dont les transactions économiques ne sont après tout qu'un aspect » : Pierre Bourdieu dans les structures sociales de l'économie, 2000, Seuil

mardi 12 avril 2022

Brasparts sauf riverains

 Le Texte de l'esprit de l'association "Livre Libre" est en fin de page...


                                 Le programme de la librairie Passage:


- Tous les samedi de 14h à 17h Sylvie Moreau accueil les familles et les enfants pour découvrir la littérature jeunesse. L'idée c'est aussi de constituer des ateliers philos pour les enfants. Avant les vacances d'été il y aura deux ateliers philos, les mercredi 15 juin et 22 juin à 14h30.

Rencontre avec les lecteurs du journal La Décroissance. Tous les troisième Dimanche de chaque mois. Nous allons changer ce sera annoncé bientôt.

Atelier d'écriture avec Dominique Fournier.Samedi 25 juin à 14 h. 

- Cycle Bourdieu, par Tual Laouénan. Tous les derniers samedi des mois pair, le prochain exceptionnellement le dimanche 26 juin à 14h.


-----------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour,


Lors d'un échange au marché sur l'eau du Drennec ou à la librairie Passage, vous vous êtes montrés intéressés par la proposition d'ateliers philos pour enfants et adolescents animés par Sylvie Moreau.

Sylvie s'appuie principalement sur son importante et magnifique collection d'ouvrages de littérature jeunesse.

Nous organisons deux rencontres les samedi 14 mai et 21 mai de 14h à 17h à la librairie Passage, ceci afin de rencontrer les enfants et de déterminer les groupes et dates et heures des ateliers.


Boissons offertes pour tous.


Les ateliers philo s'adressent à des enfants de 5 à 11 ans et d’adolescents de 12 à 15 ans sur un temps d'environ une heure.

Nous avons pour cela aménagé un bel espace à la librairie !

Ces rencontres permettent aux enfants d’exprimer leur pensée et de débattre entre eux.

Concrètement, l’animateur explique au préalable l’objectif, le fonctionnement et les règles fondamentales d’un atelier philo (écouter les autres, ne pas juger ou se moquer, argumenter etc.) et lance un débat à partir d’une question philosophique. Cette question peut émerger à partir de la lecture préalable d’un texte, du visionnage d’un film, de l’observation d’une affiche, des enfants etc.

le rôle de l'adulte est de distribuer la parole en veillant à ce que tous les enfants, qui le souhaitent, puissent parler. Il peut lui arriver de reformuler certains propos, synthétiser certains échanges, mais à aucun moment il ne donne son opinion personnelle. Il est là pour permettre aux participants d’exprimer le plus librement possible leur pensée, recevoir celle des autres et favoriser un débat respectueux et constructifs entre eux.

Les nombreux ouvrages de littérature jeunesse sont disponibles en consultation à la librairie.

Pour toutes informations veillez téléphoner au 02 29 25 08 95 ou au 06 71 20 28 87 ou aussi par mail à librairie.passage@gmail.com

Les ateliers seront en libre participation.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Le texte pour la prochaine session dimanche 26 juin sera bientôt affiché.


Bourdieu saison 2 samedi 30 avril 2022 à 14h30,


Nous travaillerons sur l'autonomie relative du champ de la production culturelle (littéraire, artistique, scientifique...) par rapport à l'audiovisuel, notamment sur les écrans et à d'autres secteurs :

Ouvrages conseillés (suivant vos possibilités) :

- Sur la télévision, Pierre Bourdieu, éditions raisons d'agir,

- Questions de sociologie, Pierre Bourdieu, éditions de minuit.

Nous approfondirons les notions esquissées, je tenterais de répondre aux interrogations soulevées lors de notre première rencontre.

D'après l'ouvrage "Raisons pratiques" : un acte désintéressé est-il possible ? et l'économie des biens symboliques.

Ouvrages complémentaires :

Les règles de l'art, Microcosmes, Manet, "une révolution symbolique", L'amour de l'art, Introduction à une sociologie critique Accardo Alain, Revue actes de la recherche en sciences sociales sur le site Persée, Podcast de France culture sur Bourdieu, Film "la sociologie est un sport de combat...".

"Si vous êtes vivants vous êtes la résistance" John Connor, "No fate but what whe do" (sa mère) "computer live the kids alone" (groupe dark swann en cours de constitution).

portez vous bien et à bientôt ; 


Tual   Tel: 06 64 33 75 47



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


                   Depuis des mois Brasparts est sous des travaux titanesques et ça va durer encore un an ! Je pense que la plus part des commerçants Braspartiates se joindraient à moi pour un véritable appel à la "désobéissance civile" je met des guillemets car en effet les panneaux "Brasparts sauf riverains" sont abusifs je pense, vous avez le droit de venir à Brasparts (pas en camion de plus de 7,5 tonnes :-). C'est parfois un peu Rock and roll mais c'est possible ! 

         Vu les circonstances la librairie n'est ouverte que Vendredi/samedi/dimanche, mais en plus il vaut mieux téléphoner avant. En effet la librairie redevient nomade pour une présence sur des lieux "alternatifs" dont nous avons étés privés pendant deux ans, et cela le week-end. Il est possible de venir quand même en semaine, mais toujours pareil mieux vaut téléphoner.

         Toutes celles et tous ceux qui sont intéressées pour échanger sur l'avenir (asso,sci,scoop...) de la librairie (et de ses multiples activités autour du livre) sont les très bien venues ! " Soyons des viviers de piranhas pour passer les mailles du système (ça peut même se faire en toute légalité), aller bouffer les requins amazone et construire un autre humus économique et social". 

La métaphore est un peu cavalière, j'en conviens :-)


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Associations future proche



L'association par ses actions et engagements servira à créer du lien, de la confiance entre les acteurs du livre qui le souhaitent.

Il s'agit de développer un contre pouvoir face au modèle culturel et marchand dominant.

« se constituer en un vivier de piranhas qui passent en toute légalité au travers des mailles du système pour bouffer les requins du style amazone et ainsi amender un humus économique et social autonome ».

Si on ne veut pas être totalement dépossédés de nos métiers par la mégamachine et le grand ordinateur (Cf réseau Ecran Total), alors agissons localement pour régénérer nos savoirs faire et un humus économique et social riche et divers.

Développer...



Dans cet esprit comme une voie parmi d'autre, nous avancerions dans l'univers du livre.

Dans de nombreuses villes les librairies indépendantes ont disparu.

Le livre se retrouve de plus en plus dans des lieux froids et inappropriés tels que amazone, la grande distribution ou les trop grosses librairies.

Donnons nous les moyens de faire comprendre aux lecteurs qu'ils ont intérêt à être fidèles aux petites librairies indépendantes, et solidaires entre elles.

Soyons fous si on est débordés l'association embauchera progressivement des forces vives pour son développement harmonieux. Et soyons encore plus fous si l'association devient 'trop' grande nous favoriserons l'essaimage, et donc la multiplication d'associations amies, et créera une SCOP  par exemple.

En outre ces démarches pourraient être favorablement structurées par les idées de municipalisme et d'écologie sociale (voir les textes de Muray Bookcchin...), à ce sujet nous préparons des rencontres autour de livres.

En effet pour aujourd'hui arriver à toucher, à retrouver les lecteurs, il y a une indispensable organisation à mettre en place.

Quelles seraient nos actions possibles ?:

- régénérer les liens entre les chouchous les lecteurs, le livre et son univers authentique:  les auteurs, les éditeurs, les imprimeurs, les diffuseurs, les libraires...

- proposer un fond de littérature jeunesse. En organisant des ateliers philo pour enfants.

- créer et participer à des salons de l'édition indépendante, la troisième édition de l'édition indépendante et engagée à Brest/Ekoumène (reportée) .

- soutenir les métiers du livre dans leurs diversité, les petits libraires, la typographie, la reliure, la fabrication de papier le recyclage (réflexion sur l'insertion avec la filière bois).

- vigilance quand à l'impact écologique du livre par exemple les livres sur l'écologie pour les enfants mais qui sont fabriqués en Chine.

- favoriser l'émergence de réseaux locaux pour accueillir les auteurs les éditeurs, pour la présentation aux publiques des livres.

  • des lieux pour accueillir des résidences de travaux d'écrits collectifs et de restitution aux publiques...


Pour des associations locales pour la promotion de l'édition indépendante et de la lecture.

Ces associations pourraient être fédérées au niveau national ou autre, (voir, prendre contact avec l'autre livre ?...). 

Ce texte s'adresse aux éditeurs, aux libraires, aux auteurs, aux lecteurs, aux humaines aux humains... 


jeudi 17 mars 2022

Nouvelles de mars !!!


                             Bonjours,

             Plusieurs choses à se mettre sous la dent:!

- Dimanche 20 mars qui vient ! Rendez-vous des lecteurs du journal La Décroissance à partir de 14h.

- Jeudi 24 mars Aurélien Berlan Terre et Liberté éditions La Lenteur --->>> Voir ci-dessous !

- samedi 26 mars 14h Reprise de l'atelier d'écriture avec Dominique Fournier.

- Littérature jeunesse, Sylvie Moreau reçoit les familles avec enfants, tous les samedi après-midi de 15h à 17h (sauf exceptions nous annoncerons sur le blog).
N'hésitez pas à nous téléphoner pour plus d'informations. L'idée c'est aussi de constituer des groupes d'enfants pour des lectures et aussi des ateliers philos inspirés de la littérature jeunesse.

- La première séance du cycle Bourdieu animée par Tual Laouennan était très bien à mon gout !!  Tual communique très bientôt à ce sujet (la deuxième séance sera le samedi 30 avril).

- Le rendez vous des lecteurs du journal La Décroissance, c'est tous les 3 èmes dimanches de chaque mois, à partir de 14 h.

------------------------------------------------------------
Toutes ces rencontres sont en libre participation...
------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------

!!!!!!  Aurélien Berlan  --  Terre et Liberté  --  La Lenteur   !!!!!  

-------------------------------------------------------------------------------------




Bonjour,
je suis heureux de vous annoncer la présentation de mon livre Terre et
liberté. La quête d'autonomie contre le fantasme de délivrance (216
pages, 16 euros, La Lenteur, 2021 - plus d'info ci-dessous) à :

- Notre-Dame-des-Landes, à la bibliothèque le Taslu située à La
Rolandière, le lundi 21 mars à 20h (https://letaslu.noblogs.org/)

- Mellionnec, au café-librairie Le temps qu'il fait (12 place de
l'église), le mercredi 23 mars à 18h30
(https://www.librairieletempsquilfait.org/)

-->> Brasparts, à la librairie -->> Passage  (1 place des Monts d'Arrée), le
jeudi 24 mars à 18h30; (
  http://cafe-librairie-passage.blogspot.fr/

- à Logonna-Daoulas (près de Brest), au Goasven café, lieu-dit Goasven,
le vendredi 25 mars à 20h30 (présentation précédée d'une soupe)


ci-dessous, une brève présentation du propos de mon livre, ainsi que des
liens vers une interview, une série de podcast et un extrait du livre.

Merci de faire circuler cette annonce à toute personne susceptible
d'être intéressée en Bretagne...

Au plaisir de vous y retrouver
aurélien


Lien vers une interview écrite:
https://reporterre.net/Nous-vivons-de-plus-en-plus-dans-un-cocon-numerique

Lien vers une série de podcasts :
https://floraisons.blog/terre-et-liberte/

lien vers une présentation enregistrée:
https://sniadecki.wordpress.com/2022/01/24/rmu-berlan-terre-et-liberte/

lien vers des extraits du livres:
https://www.terrestres.org/2021/11/27/autonomie-limaginaire-revolutionnaire-de-la-subsistance/



Terre et liberté, brève présentation:
Quel est le lien entre l’impasse socio-écologique dans laquelle nous
nous enfonçons et la conception moderne de la liberté ? Pourquoi cette
impasse est-elle étroitement liée à la montée des inégalités dans nos
sociétés? Et en quoi l’aspiration à l’autonomie qui se diffuse
aujourd’hui, notamment dans les milieux écologistes, se distingue-t-elle
de cette conception de la liberté ?

C’est à ces questions que Terre et liberté tente de répondre. Cet essai
montre que, derrière les conceptions modernes de la liberté, libérales
ou marxistes, il y avait en fait une aspiration à la « délivrance ». Et
que ce désir d’être déchargé des nécessités matérielles et
sociopolitiques de la vie s’est imposé contre une tout autre conception
de la liberté, qui renaît de ses cendres aujourd’hui : l'autonomie qui
consiste à reprendre en charge nos conditions de vie. Si l’on veut
préserver à la fois la Terre et la liberté, c’est avec cet imaginaire
qu’il nous faut renouer.

Terre et liberté permet ainsi de comprendre certains basculements
déconcertants de notre époque, sur les plans politiques et
philosophiques. D’une part, le piétinement des principes du libéralisme
politique (comme l’inviolabilité de la vie privée) dans nos sociétés
dites libérales. D’autre part, la dérive de la notion de liberté : à
l’origine étendard de la lutte contre les pouvoirs autocratiques ou
oligarchiques, elle est désormais accaparée par le droite autoritaire.
Pour contrer ce rapt sémantique, encore faut-il repenser l’idée de
liberté :

Dans le sillage de Simone Weil et Hannah Arendt, l’une des thèses
centrales de ce livre est que le monde contemporain s’est constitué à la
faveur du désir d’être « délivré » de la vie politique et matérielle,
c’est-à-dire « déchargé » des tâches qui vont avec. Celles-ci sont dès
lors « prises en charge », donc « prises en main » par des instances
dont on se met à dépendre lourdement, ce qui leur confère un pouvoir
inéluctable. On peut dès lors comprendre l’échec de l’aspiration moderne
à l’émancipation intellectuelle, sociale et politique, patent avant même
l’épidémie de covid-19 : cette émancipation a été associée à un mode de
vie qui a fini par en saper les bases matérielles, en rendant les
individus et les peuples dépendants de la vaste machinerie industrielle
du capital. À défaut d’avoir apporté, enfin, la liberté à toutes et à
tous, la modernité occidentale a en fait diffusé une conception
désastreuse de l’émancipation dans laquelle l’exonération des tâches
liées à la subsistance, qui a toujours caractérisé les classes
dominantes, a fini par éclipser l’objectif originel d’abolir les
rapports de domination sociale. Et en soutenant, sur le plan de
l’imaginaire, le développement industriel, cette conception est aussi
l’un des vecteurs du désastre écologique en cours. Voilà pourquoi la «
question naturelle » ne peut être séparée de la « question sociale » : «
Fin du monde, fin du mois, même combat ! » (extrait de l’introduction)